En ces lieux, se jouera l'avenir de tout un monde. Les terres damnées de Tsuchi Botsukaru attendent la venue du Héros... Celui qui mettra fin à la guerre, et qui chassera à jamais les ténèbres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Domino Tsuioku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domino Tsuioku
Fils de l'Eau
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/01/2009

Personnage RP
Niveaux ::
9/12  (9/12)
Inventaire:
Points Accumulés:
0/380  (0/380)

MessageSujet: Domino Tsuioku   Lun 11 Mai - 22:48

PRESENTATION DU PERSONNAGE








[list]
[*][ Identité Générale ]
¤ Nom ¤ Tsuioku no Mizu, courament Tsuioku
¤ Prénom ¤ Domino, que l'on retrouve sous le nom de Souveraine des Deux Pôles, Buveuse de Sang, Lame Véloce, Demoiselle du froid, Mizu Shoujo.
¤ Sexe ¤ Féminin
¤ Age ¤ 19 ans
¤ Peuple ¤ Les tribus de l'Eau
¤Clan / Guildes ¤ Gouvernement des Pôles


[*][ Informations Supplémentaires ]
¤ Orientation Sexuelle ¤
Biw.

¤ Relations /Connaissances ¤

Domino n'est pas de celles qui ont vécu dans un monde fermé, où seule la royauté importe... Face aux faiblesses des peuples de l'eau, elle a integré l'armée, et sa présence sur nombre de champs de bataille, de lieux de guerre et de cités menacées l'a rendue populaire au près de son peuple, et lui a conféré une excellente connaissance de tous les êtres appartenant aux tribus aquatiques. Si elle ne connaît que de nom le Seigneur de la Nation du Feu, elle possède grand nombre d'informations sur ses effectifs. Taosu Korose, le grand roi d'Algard, lui est par contre très lié, car longtemps elle l'a considéré comme un proche de la famille. Mais récemment, toute discussion entre Terre et Eau a été coupée, et elle reste indifférente aux effectifs du peuple de la Terre.
Son titre de souveraine lui a retiré le droit de se confier à autrui, car la moindre bribe d'information qui lui échapperait pourrait compromettre certaines vérités au sujet des tribus de l'eau. Ainsi donc, elle ne bénéficie d'aucune amitié solide. .
¤ Activités Politiques ¤

Domino ne voit aucun but à la guerre qui oppose les peuples de Tsuchi, mais à présent aux rennes des fières tribus de l'eau, elle reprend tour à tour les provinces qui furent volées à son peuple, autrefois. Son nom de Lame véloce lui a été donné en raison de sa vivacité hors du commun en combat, à sa présence sur tous les fronts. Si elle gère seule les Tribus de l'Eau, et qu'elle est sans doute la plus jeune de toute les souveraines des pôles, son âme diplomatique ne connaît d'égal que sa force de guerrière. Dés sa montée au trône, elle a coupé les ponts avec l'Algard, et n'entame aucune négociation avec les Nomades, tandis qu'elle voit dans une éventuelle Alliance du Nouvel Empire Glaciaire avec la Nation du Feu un potentiel exploitable.
¤ Métier/Statut ¤ Ancienne soldate, à présent Souveraine des Tribus de l'Eau
¤ Pouvoir Personnel ¤
Chikara No Tora

Ce don est aussi dangereux que puissant. Il est une manifestation physique des différentes forces de Domino. La Chikara no Tora augmente considérablement la force de la demoiselle du froid, sa vitesse, ses réflexes, son agilité, et tout autre facteur physique, au détriment de sa conscience. Si elle peut monter extrêmement haut dans ses capacités sans altérer ses capacités psychologiques, elle a des limites claires. Lorsqu'elle use de son pouvoir à trop haute force, ou trop longtemps, elle passe à l'état de "Subarashii". Sa conscience s'altère, son agressivité augmente, elle occupe quelques qualités physique du tigre et obtient un comportement proche de l'animal, tandis que ses forces atteignent des sommets si dangereux qu'ils n'ont jamais été calculés. Cependant, elle peut concentrer la Chikara dans un seul membre, ou quelques membres, et peut les laisser passer jusqu'à l'état de "Subarashii". Prenons pour exemple l'oeil ; si elle le laisse prendre les aptitudes Subarashii, il évoluera physiquement en empruntant certains traits du tigre, et sa vue défiera celle des yeux les plus habiles dans la limite du réel ( si un être est doté d'une vue parfaite et surnaturelle, il sera difficile pour elle de surpasser cette aptitude ). Par ce biais, Domino n'aura de mal à reprendre le contrôle de son oeil, ou de la partie affectée. Lorsque la Chikara no Tora prend un contrôle complet sur le corps, l'effet est quasiment irréversible.
¤ Pouvoirs Elémentalistes ¤ Eau
¤ Inventaire ¤

[*][ Personnage ]
¤ Description physique ¤
A venir.
¤ Description Psychologique ¤
Au moins 10 lignes
¤ Histoire ¤ Au moins 15 lignes. Rappellez vous que votre niveau sera décidé en fonction du nombre de ligne de votre Histoire, ainsi que de votre test RP.
¤ Ikigai ¤ But de votre Personnage.
¤ Kyoufu ¤ La plus grande peur de votre ersonnage. Ainsi que sa plus grande phobie.


[*][ Familier ] Facultatif
Si vous ne vous fiez pas à la liste des
animaux de Tsuchi, vous avez le droits d'en inventer un. Sous le contrôle d'un admin, sauf si votre animal se doit d'être une espèce rare ou le seul survivant de sa race, nous actualiserons la liste des animaux de Tsuchi.

¤ Espèce ¤ Espèce de votre compagnon.
¤ Nom ¤ Nom de votre compagnon.
¤ Description ¤ Physique en général, sauf si votre compagnon est doué de parole, où vous indiquerez aussi quelques lignes sur son caractère.
¤ Histoire ¤ Quelques lignes sur l'histoire de votre compagnon et sur votre rencontre avec lui.

<LI>[ HORS RP ]
¤ Quelques infos sur vous ¤
Facultatif, mais c'ets toujours plus convivial x]
¤ Comment avez vous découvert le forum ? ¤
Top site, bouche à oreille, pub, partenariat, google...
¤ Avis sur la composition générale du forum ¤
Soyez objectif, toutes critiques ou commentaires nous aidera beaucoup ^^
¤ Message à faire passer aux admins ¤ Code d'activation ( à chercher dans les règles =D, il change souvent alors pas la peine de regarder les autres présentations x3)
Domino n'est pas de celles qui ont vécu dans un monde fermé, où seule la royauté importe... Face aux faiblesses des peuples de l'eau, elle a integré l'armée, et sa présence sur nombre de champs de bataille, de lieux de guerre et de cités menacées l'a rendue populaire au près de son peuple, et lui a conféré une excellente connaissance de tous les êtres appartenant aux tribus aquatiques. Si elle ne connaît que de nom le Seigneur de la Nation du Feu, elle possède grand nombre d'informations sur ses effectifs. Taosu Korose, le grand roi d'Algard, lui est par contre très lié, car longtemps elle l'a considéré comme un proche de la famille. Mais récemment, toute discussion entre Terre et Eau a été coupée, et elle reste indifférente aux effectifs du peuple de la Terre.
Son titre de souveraine lui a retiré le droit de se confier à autrui, car la moindre bribe d'information qui lui échapperait pourrait compromettre certaines vérités au sujet des tribus de l'eau. Ainsi donc, elle ne bénéficie d'aucune amitié solide.
</LI>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domino Tsuioku
Fils de l'Eau
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/01/2009

Personnage RP
Niveaux ::
9/12  (9/12)
Inventaire:
Points Accumulés:
0/380  (0/380)

MessageSujet: Re: Domino Tsuioku   Sam 23 Mai - 0:32

¤ Histoire ¤

La vie Princière n'est pas agréable, elle est tissée de trahisons, de codes, de manipulations, d'amitiés brisées, de meurtres, de dangers, de légendes, de traditions, de sacrifices, de morts, de vies, d'oublis, de souvenirs, de combats, d'études, de complications... La Tribu de l'Eau fut toujours une simple et pacifique nation, dirigée par deux seigneurs distincts, une tribu faible, certes, mais de bonté. Cependant, depuis que la lignée Tsuioku a prit les rennes des tribus des pôles, le sang, la politique et la religion sont venus hanter les fils et filles de l'eau, la discorde s'est peu à peu introduite dans la douce rivière des pôles.
La sombre histoire de Domino Tsuioku no Mizu commence il y a dix neuf années, lorsque Namara Tsuioku, Grande reine des Deux Pôles, force et esprit, souveraine de l'empire aquatique, guerrière et politicienne, invincible et invaincue créature aux forces incommensurables, accouche de deux jeune filles, jumelles, identiques jusque dans la disposition de leur chevelure, dans la teinte exacte de leur chair, dans le moindre pigment de leur corps, par une nuit de printemps. Domino et Yuna, héritières et princesses de l'empire des terres glacées. Dans le folklore Nordique, la naissance de jumelle était symbole d'équilibre, de paix, de force et de douceur pour le royaume, mais une malédiction pour les jeunes filles en questions. Si elles étaient destinées à donner la paix aux Tribus Aquatiques selon la légende, elles étaient maudite pour l'éternité, leur vie serait jalonnée de malheurs, de déceptions et d'ombres. Dame Tsuioku semblait la plus heureuse des femmes devant ses nouvelles filles, mais au plus profond d'elle même, dans son âme de fille de l'eau, elle était horrifiée par la vie à venir des jumelles.

[...]

"Yu', tu fais quoi ? Pourquoi Jin-senseï bouge plus ? Arrête !"
"Il veut nous tuer, il va nous tuer."
"Mais il a juste sorti le poignard pour nous apprendre les armes, arrête !"
"Je le Sais, Domi', il va nous tuer ! Ecoute, il arrête pas de le dire."
Un léger silence se posa, pas un bruit, pas un seul mouvement dans le dojo, seules Yuna, dont les yeux étaient voilés d'une onde parme, et Domino, effarée et figée dans la salle, brisaient le silence de leurs respirations lentes pour l'une, vives pour l'autre. A terre, le vieil homme au kimono blanc était immobile, le poignard en main.
"J'entends rien, Yu" "
"Ecoute, dans sa tête."

[...]

"Vous dites qu'elle s'est insinuée dans vos pensées, que vous avez soudainement eu terriblement froid et peur, et que vos pouvoirs mentaux n'atteignaient pas les esprits de mes filles ?"
"Parfaitement ! El… Elle… Jamais, Jamais, dans mes 48 ans de bataille, j… Je n'ai vu pareil développement de magie mentale, JAMAIS !"
"Et bien, maintenant, expliquez-moi pourquoi elle vous a attaqué."

[...]

Trop de force, trop de haine. Il fallait revenir en arrière, ne pas dépasser La limite, ne pas oublier la présence de Yuna, de l'Âme, des Humains, continuer... Le Bataillon des hommes du feu, composé d'une demi centaine d'homme, défilait devant elle. Domino pouvait apercevoir leurs visages, mais aucun point ne lui était précis, les yeux se mêlaient au casque, et frapper lui était impossible. Elle faucha l'air de sa lame, sa force décuplée se transmit à son poignet, puis à la garde, pour courir sur le métal et torde l'air comme un matériau, pour aller trancher horizontalement un soldat, déchirant d'un même geste l'armure de plaque, la peau, le peu de graisse, les muscles, et tout ce qui s'opposait à son arme comme s'il s'était agis de beurre. Les tripes se déversèrent sur le sol, bientôt accompagnées d'une vague de sang. Le soldat ne put hurler, il s'affala contre une poutre, il n'avait pas eu le temps de frapper Yuna. Celle-ci avait les yeux à nouveau voilés de parme, et semblait immobile, debout dans un coin de la pièce.

// A ta droite, trois soldats, ils sont mieux armés que les autres. \\

Domino sentit une force brutale envahir ses yeux, sa pupille s'affina, et malgré la vitesse brusque de ses mouvements, elle distinguait chaque grain de poussière de la maison en ruine, chaque visage, chaque ride et reflet. Elle aperçut alors les trois soldats, vêtus d'une cotte de maille couvertes d'épaisses plaques, filant vers elle armés de lance. Tout être normal ne verrait rien à cet affrontement, eux se mouvant à la force de la chaleur de leurs corps, elle à celle de son pouvoir surdimentionné. La Demoiselle de froid effectua un arc de cercle à l'aide de son bras parcourus d'une fine ligne noire, et explosa - car aucun autre terme n'aurait su désigner cette action - les deux premières armures sans plus de cérémonies.

// Le troisième vise ta jambe gauche. \\

La guerrière trancha le poignet au soldat, puis envoya son pied en travers de son ventre, le transperçant de part en part. Le temps d'un instant, sa jambe avait été aussi dure que l'acier. On eut dit qu'elle lisait sur ses adversaires leurs failles et leurs intentions, tant ses mouvements étaient précis. Une défense imparable pour des attaques dévastatrices. Cette danse mortuaire n'avait cependant rien d'agréable au regard. Là où l'épaisse lame passait, une salve de tripes ou d'organes en tout genre répondait dans une cascade de sang, teintant l'acier de rouge, de noir. Quand l'on décrit un combat, l'on y voit une propreté et une certaine grâce enviable. Là, la lame déchirait les corps sans aucun style, et on apercevait des morceaux d'artères et d'os, voir quelques boyaux, s'y empalant.

[...]

C'était une nuit de printemps, où les cerisiers se paraient de fleurs rosées, où la lune nimbait le monde de sa douce clarté, où les derniers échos de la fête donnée en l'honneur des 8 ans des jumelles s'éclipsait dans l'air frais. Les colonnades de glaces s'élevaient solidement dans la chaleur moite de la fin de printemps, maintenues par les centaines de fiers maîtres des eaux. L'alternance entre glace immaculée, bois rougeâtre veiné de bleu sombre et pierre noire rendait au palais une doux éventail de couleurs. Des paravents bruns pâles étaient disposés dans la grand cour privée des jumelles, à flanc de montagne, masquant les portes pour créer de petits couloirs. La roche des monts cédait le terrain à une forte cascade, qui se figeait par endroits, où les eaux se livraient à de somptueuses figures et s'écrasaient pour prendre les airs à l'angle des roches. Ces jeux artistiques étaient l'œuvre instinctive de la jeune élémentaliste de l'eau. Ses yeux étaient vides, voilés d'une lueur violette, tandis que, plus loin, une autre enfant se tenait assise sur un rocher. Les deux princesses portaient de longs cheveux gris ardoise, striés de blanc et de noir, et si leurs yeux étaient voilés pour l'une de parme et pour l'autre de gris, rien ne les différenciait.
Domino inspira doucement, expira… Le bruit sourd des ailes du héron, celui velouté des pattes du tigre, le regard pesant d'un chat sauvage… Elle inspira à nouveau, l'air s'écoulant dans son corps, emplissant ses poumons, dix secondes, vingt secondes, trente, puis expira. La concentration était essentielle. Le pic de roche devant elle devait être sa seule occupation, cette colonne de pierre grise qui avait été érigée par les soins d'un de leurs maîtres plus tôt dans la soirée. Chikara no Tora, sa force, son être… Elle sentit le vide l'emplir, la haine se réveiller paresseusement, l'envelopper, son cœur se calma, ses muscles se tendirent… Les sons s'accentuaient, la texture de la roche sous elle se faisait plus précise, les odeurs étaient plus fortes… Puis il fut là, le flux de puissance, et il convergea vers sa main. La jeune héritière put sentir à chaque instant le flux qui tentait d'échapper à son contrôle, de prendre possession de son âme, de s'introduire dans ses veines et artères pour détruire ses membres, dans ses nerfs pour annihiler sa conscience… Mais elle était plus forte, plus résistante, et ce fluide de force se contenta d'envahir ses doigts, sa paume… 

Il ne fallut qu'un instant, une seule et unique seconde, pour que le pilonne de roche soit charcuté. De longues et fines griffes prolongeaient sa main, et deux rayures noires s'imprimaient sur sa chair…

// Domino, je pense pouvoir supporter une libération totale… \\

" T'es sûre ? "

// On va essayer. \\

Le flux se répandit brutalement, envahissant son corps comme une vague d'eau froide. Ses os grandirent soudainement, elle sentit le sol s'éloigner, son équilibre se perdit un instant, pour revenir plus stable… Haute d'un mètre soixante, sa peau plus pâle qu'à l'habitude était tigrée de rayures noires comme encre, mais aucune fourrure ne la couvrait. Ses mains se prolongeaient en longues griffes noires, de même pour ses pieds, et ses oreilles prenaient un aspect pointu. Deux fentes de nuit brisaient la placidité de ses yeux bleus pâles aux reflets parme. Ses cheveux ardoise cascadaient jusqu'au bas de son dos. Elle atteignait sa limite, mais sentait la présence de sa sœur… Faible, plus que d'habitude, nimbée de lumière, immobile. Elle courut, ses griffes fendaient l'air, la roche, et le bois, sans que rien n'oppose résistance, et jamais la vitesse ne lui faisait perdre de précision… Mais quelle vitesse, elle ne touchait pas le sol, le survolait, elle parcourait dix mètres dans une seule inspiration saccadée de sa sœur.

// Reviens… \\

Se fut plus dur qu'elle le cru… D'abord, il lui fallut s'immobiliser, puis lentement, penser, raisonner. Les pensées se mêlaient, s'entrechoquaient, se séparaient, aucune pensée fixe ne semblait vouloir se ficher dans cet esprit animal… Puis elle réussit à faire refluer le flux, qui tenta de reprendre aussitôt la parcelle de conscience défendue. Alors que, lentement, les rayures s'effaçaient et son corps reprenait une teinte normale, une présence interféra, douce, apaisante… 

// Yuna-chan ? \\

Il y avait quelque chose de familier dans cette voix, une légère aura semblable à celle de sa mère… Nikkou.

[...]

"Enfoiré ! Qu'est-ce que tu lui as fait ?"
"Calme-toi Domi ! Arrête !"
"Toi, ta gueule ! Akuma, tu lui as fait quoi, merde ?!"
"A l'heure qu'il est, fille, il est mort."

Un grondement rauque retentit suivi du bruit de longues griffes chuintantes… 

[...]

"Maman ! Maman réveille toi ! S'il te plait ! Yuna ?! Akuma ?! Yuna !!! Quelqu'un…" 

[...]

"Ecoute Domi, quelqu'un veut notre peau… D'abord Nikkou, puis Maman, ça va être notre tour… Hein ? Qui êtes-vous ?"

Un homme vêtu de noir venait d'émerger doucement de l'ombre… Un sabre luisant, aucune armorie… A voir les yeux violets de sa sœur pâlir de stupéfaction, elle comprit que ses pouvoirs psychiques n'avaient aucune influence sur le mercenaire. Sans trop réfléchir, elle lâcha le flux. Consciente que combattre à l'arme ne marcherait pas, elle n'hésita pas. L'état Subarashii la prit sans prévenir, ses membres s'allongèrent… Agée de treize ans, elle mesurait un mètre soixante, mais sous l'état hybride, sa taille devait frôler le mètre quatre vingt dix. Une court kimono rouge sombre, veiné de fleurs bleues et de feuilles blanches et beiges, bordé de noir, sur un hakama blanc. De longues rayures noires barrèrent sa chair, ses yeux changèrent… D'une main, elle brandit sa large lame et bondit sur le mercenaire. S'il courait vite, elle était plus rapide, s'il était fort, elle l'était plus… Mais pas assez. Il parait, déviait, bloquait sans effort. C'est ainsi que s'enchaînèrent plusieurs heures d'affrontements, aux sauts improbables, où les forces titanesques se mêlaient. Mais si Domino s'acharnait à utiliser sa force brute, les puissances de l'eau et de la glace, ce pouvoir qu'elle avait entraîné sans arrêt, lui ne maniait que son sabre et lui tenait tête. Il lui fallait plus, toujours plus… Sa force était telle que depuis son corps fin et svelte, d'un geste elle écrasait un rocher, et sa vitesse dépassait l'imagination… Mais ce n'était pas assez.

// Arrête… Je tiens plus… \\

Elle finit par porter un coup au mercenaire, lui transperçant l'abdomen de ses longues griffes, qui se prolongèrent encore sur dix centimètres dans son corps.

// Le tue pas, faut l'interroger… \\

Un grognement macabre sortit des mâchoires de l'hybride. Elle ouvrit la bouche sur une rangée de crocs sombres, se pencha sur le cou de son adversaire… Et arracha la trachée du mercenaire. Le sang, il était le seul à compter. Il se reflétait dans ses yeux, ruisselait sur son menton, dans son cou, sur son kimono. La gorge ouverte laissait écouler le sang et la trachée tranchée en deux. Lorsque Domino tourna la tête vers Yuna, elle n'était plus humaine… 

[...]

"J'veux pas crever putain, j'veux vivre ! Vivre, tu comprends ça ? Vivre, pas finir comme les autres, merde !"

[...]

"Ca fait trois ans que j'ai pas mis les pieds là-bas, trois ans… Mon père, ma mère, mon frère, ma sœur. Tous morts, j'suis seule. Depuis trois ans, trois ans, je vis en nomade, je m'entraîne, jour et nuit, pour pouvoir maîtriser mon pouvoir, et l'eau. Je vais devenir reine, c'est inévitable… Reine… Moi, Domino Tsuioku no Mizu, ou Shizuka, la fille qui depuis plus d'un an vit dans le désert, la sans-pouvoir, la lame véloce, moi que t'as toujours connue comme une fille en fugue, fille de marchands, reine… T'y crois toi ? Celle qu'a passé trois ans à faire la pute pour aider ta famille, à disparaître tout le temps pour s'entraîner… Sache juste que j'ai vécu les plus belles années de ma vie loin de mon royaume. Je tacherai de ne pas me servir de c'que j'ai appris ici, sur Algard, sur Fujimino, contre vos volontés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korose Taosu
Fils de la Terre
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/04/2009
Age : 26

Personnage RP
Niveaux ::
9/12  (9/12)
Inventaire:
Points Accumulés:
0/380  (0/380)

MessageSujet: Re: Domino Tsuioku   Dim 31 Mai - 13:56

Oublies pas de faire tes description physique et caractérielle Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Domino Tsuioku   

Revenir en haut Aller en bas
 
Domino Tsuioku
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DOMINO croisé caniche/ bichon Avignon
» To Aru Hikûshi e no Tsuioku
» Tutoriel : Comment mettre une image dans ma signature ??
» Domino il mondo del Calcio
» Les lumières du Carnaval *second topic* [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avatar Rebirth. V1. Air :: ¤ Préface ¤ :: Présentations :: Présentations Validées :: Tribus de l'Eau-
Sauter vers: